nl | en | fr | de
la Lutte Olympique

 

La lutte est une discipline sportive et un sport de combat existant depuis des millénaires. Il en existe un très grand nombre de variétés mais on peut en distinguer deux principales : la lutte libre (LL) et la lutte gréco-romaine (GR).

La lutte est un système de combat à mains nues au cours duquel les adversaires se mesurent au corps à corps. L'objectif est de remporter le combat soit en faisant tomber l'adversaire au sol et en maintenant ses deux épaules collées au tapis : c'est le tombé ; soit en gagnant aux points. Il existe cependant des règles particulières selon les différents styles.

 

Aujourd'hui, on dénombre des centaines de styles de lutte différents dans le monde entier. Et de nombreux pays ont des styles locaux, comme le style Glíma en Islande, Schwingen en Suisse, la lutte Cumberland en Grande-Bretagne, le Gouren en Bretagne (France), laLucha Canaria aux Iles Canaries en Espagne ou la Lutte sénégalaise, etc.

Mais, de nos jours, ce sont principalement quatre styles qui sont pratiqués dans le cadre des compétitions de lutte amateur : la lutte gréco-romaine, la lutte libre, le judo et le sambo.

Le judo est considéré comme un sport à part entière aux Jeux olympiques.

Le sambo est une combinaison de judo et de lutte libre ; surtout populaire dans les républiques de l'ancienne Union soviétique, il n'a jamais fait partie du programme olympique.

La lutte libre est semblable au style de lutte universitaire américain ou à la lutte type catch. Les prises sont en nombre presque illimité à condition de ne pas être dangereuses et peuvent être appliquées à n'importe quelle partie du corps.

La lutte gréco-romaine limite les prises à la partie supérieure du corps.

 

 

Les lutteurs sont regroupés dans des catégories d'âge:

  • Jeunesse (6-13 ans)
  • Ecoliers (14-15 ans)
  • Cadets (16-17 ans)
  • Juniors (18-20 ans)
  • Seniors (à partir de 20 ans)
  • Vétérans (à partir de 35 ans)

 

En plus des catégories d'âge, la lutte connaît également les catégories de poids. C'est pour cela qu'avant chaque tournoi une pesée officielle a lieu, afin de déterminer la catégorie de poids dans laquelle le lutteur devra lutter. Dans cette illustration vous verrez les catégories de poids actuelles selon les régléments FILA: 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La durée d'un match est divisée comme suit: 3 périodes de 2 minutes chacune, avec une pause de 30 secondes entre les périodes. Pour la jeunesse les périodes sont souvent réduites jusqu'à 1.5 minute.

 

Lexique de la lutte olympique

  • Croisillon : prise consistant pour un lutteur à bloquer avec ses bras les chevilles de son adversaire en plaquant le dos de ce dernier au tapis.
  • Action : demande de l'arbitre appelant les lutteurs à engager le combat.
  • Bras roulé : mouvement consistant pour un lutteur à ceinturer de ses bras le corps de son adversaire avant de le projeter sur le tapis.
  • Ceinture arrière exécutée avec souplesse : prise consistant pour un lutteur à projeter son adversaire de façon spectaculaire en exécutant un grand arc de cercle tout en le tenant par derrière.
  • Ceinture en pont : mouvement au cours duquel un lutteur fait rouler son adversaire alors qu'il se trouve en position de pont.
  • Contrôle du corps : prise consistant pour un lutteur à ceinturer de ses bras le corps de son adversaire avant de le jeter au tapis.
  • Décalage avant : Mouvement par lequel un lutteur fait tomber son adversaire en lui soulevant la jambe avec les bras.
  • Disqualification : élimination d'un lutteur d'un match pour infraction aux règlements.
  • Double ramassement de jambes enlevées : mouvement consistant pour un lutteur à amener son adversaire au sol en le plaquant après lui avoir saisi les jambes.
  • Forfait : victoire prononcée lorsqu'un lutteur est disqualifié ou blessé trop sévèrement pour poursuivre le combat ou qu'il ne se présente pas pour le match à l'appel de son nom.
  • Fuite de prise : situation où le lutteur refuse le combat sur le tapis et où il se trouve pénalisé par un point, lequel est attribué à son adversaire.
  • Fuite de tapis : situation où le lutteur sort volontairement du tapis et où il se trouve pénalisé par un point, lequel est attribué à son adversaire.
  • Liane : mouvement au cours duquel un lutteur se sert de ses jambes pour faire tourner son adversaire.
  • Lutte gréco-romaine : forme traditionnelle de lutte dans laquelle les lutteurs ne peuvent se servir que de leurs bras et de la partie supérieure de leur corps pour attaquer et dans laquelle ils ne peuvent maintenir que ces parties-là du corps de leurs adversaires.
  • Lutte libre : style de lutte où les lutteurs sont autorisés à utiliser les bras, les jambes et le reste du corps et à se saisir au-dessus et en dessous de la ceinture.
  • Manche : le combat est divisé en trois manches de deux minutes totalement indépendantes l'une de l'autre et entrecoupées par une pause de 30 secondes. Le lutteur qui gagne deux manches gagne le combat.
  • Mise à terre : action d'amener son adversaire à terre.
  • Mise en danger : position dans laquelle le dos d'un lutteur forme un angle de moins de 90 degrés avec le tapis et dans laquelle le lutteur est maintenu par son adversaire.
  • Open : ordre de l'arbitre demandant à un lutteur de changer de position et d'adopter des tactiques plus ouvertes.
  • Par terre : sur le tapis, position de départ dans laquelle un des lutteurs se tient les mains et les genoux contre le tapis, alors que l'autre lutteur se tient à genoux sur le côté, les mains posées sur le dos du premier lutteur.
  • Points techniques : points marqués pendant le combat.
  • Pont : position arquée adoptée par un lutteur dos au tapis pour éviter que son dos ne touche le tapis.
  • Prise de " grande amplitude " : projection dans laquelle le centre de gravité de l'adversaire est supérieur au lutteur qui tente de le projeter.
  • Prise de bras : contrôle des bras de l'adversaire.
  • Projection de bras : mouvement consistant pour un lutteur à projeter son adversaire par-dessus son épaule en lui tenant le bras.
  • Rond central : petit cercle à l'intérieur du tapis de lutte.
  • Sortie de pont : sortie d'une position de pont en roulant sur le ventre pour échapper à l'adversaire.
  • Supériorité technique : victoire déclarée dans une manche lorsqu'un lutteur mène de six points sur son adversaire.
  • Surface centrale de lutte : cercle sur le tapis de lutte situé entre le rond central et la zone de passivité.
  • Surface de protection : limite du tapis de lutte au-delà de la zone de passivité visant à protéger les lutteurs des blessures.
  • Tombé : mouvement visant à maintenir les épaules de l'adversaire contre le tapis. Cette action arrête le match et donne la victoire.
  • Tours de qualification : tours effectués afin d'obtenir le nombre de combats requis pour pouvoir commencer l'élimination directe.
  • Tours de repêchage : combats effectués par les lutteurs qui se sont inclinés face aux deux finalistes pour déterminer lesquels remporteront les médailles de bronze.
  • Zone de passivité : cercle extérieur du tapis de lutte.

 

 

  
 
Copyright KBWB-LRBL-KBRV -  Conditions d'utilisation  -  Confidentialité  -  Connexion  Powered by